Concernant le département de l'Isère, voici les nouveautés :

En ce lundi 20 avril 2020, la préfecture de l'Isère a de nouveau précisé les conditions dans lesquelles une personne peut se rendre dans un jardin extérieur à son domicile.D'une part, la récolte de fruits et légumes dans un jardin peut s'inscrire dans l'acquisition à titre gratuit de produits de nécessité.D'autre part, l'article 3 du décret n° 2020-293 autorise les déplacements brefs, dans un rayon d'un kilomètre et dans la limite d'une sortie d'une heure, liés à la promenade avec les personnes regroupées dans un même domicile, en évitant tout regroupement de personnes. Il n'y a pas de restriction quant au but de la promenade, celle-ci peut donc être un jardin familial, sous réserve d'être muni de l'attestation de déplacement dérogatoire au motif de la promenade quotidienne avec les seules personnes regroupées dans un même domicile et dans le respect des gestes barrière. 

  • - Afin de prendre en compte le caractère social et économique de ces activités de jardinage pour certaines familles, le préfet de l'Isère a souhaité étendre le rayon d'un kilomètre au rayon de la commune dans laquelle confine l'intéressé. Ainsi, l'intéressé peut donc se rendre dans son jardin si celui-ci est situé dans la commune de son lieu de confinement.
  • - En outre, si le jardin de l'intéressé se trouve dans la commune voisine de celle de sa résidence de confinement et qu'il reste dans un rayon d'un kilomètre par rapport à sa résidence de confinement, il est autorisé à s'y rendre, toujours dans le respect du temps d'une heure.
  • - Une fois dans le jardin, il n'y a plus de déplacement, mais le respect des dispositions de l'article 7 du décret continue de s'imposer : les jardins familiaux ne peuvent donc pas rassembler plus de 100 personnes.

D'autres espaces citoyens en lien avec l'autoproduction ou le cycle de l'alimentation locale s'organisent sur des gestes liés aux premières nécessités. Voici quelques exemples :

- le réseau des Amaps avec concience et responsabilité : http://amap-aura.org/bonnes-pratiques-coronavirus/

- le réseau des composts partagés : http://reseaucompost.org/composter-en-periode-depidemie-de-coronavirus-cest-possible-oui-sous-certaines-conditions/

Dans tous les cas, renseignez-vous auprès de votre commune ou structure de référence. Nous continuons à avancer sur le sujet en lien avec d'autres strucutres, et actualisons avec les nouveautés !

Voici les dernières informations du Passe-jardins sur le sujet : https://www.lepassejardins.fr/mise-a-jour-nouvelles-precisions