La raison d'être

équipe2011

En 2009, les deux membres fondatrices ont rêvé « permettre à chacun de retrouver le contact à une nature nourricière, accompagner les projets de jardins collectifs dans la région urbaine grenobloise : du verger au compost collectif, du micro-jardin de trottoir au jardin partagé, de l’installation de ruches en passant par l’élevage de poules en ville... »

Les trois piliers nommés dès le départ sont

  • la dimension écologique : il s'agit de redonner une place à la nature dans nos lieux de vie, de favoriser la biodiversité, des écosystèmes résilient, en renouant avec des pratiques respectueuses du vivant.
  • la dimension humaine : l'univers des jardins partagés permet de retrouver des liens de solidarité et de s'investir sur un territoire. Gérer des terres en commun c'est aussi apprendre à collaborer avec d'autres et à faire vivre des projets collectifs à synergie positive.
  • la dimension de transmission : notamment auprès des enfants, le réapprentissage de savoir-faire oublié, et le renouvellement des pratiques, afin que chacun retrouve les gestes pour se nourrir sainement au quotidien.

 

Texte écrit à plusieurs mains en 2011

Brin d'grelinette déclare que l'agriculture urbaine est d'intérêt général :

  • elle permet à chacun d'accéder à une nature nourricière dans son quotidien
  • elle favorise les actions collectives et solidaires
  • elle permet de s'investir dans son quartier
  • elle contribue à cultiver des terres fertiles
  • elle entretient la convivialité, la mixité, l'enthousiasme
  • elle favorise l'accès à une alimentation saine pour tous
  • elle permet la transmission et le renouvellement des savoir-faire jardiniers (…)